J0 : ma première course !

Nous y voilà ! Aujourd’hui va avoir lieu ma première course … à 42 ans et 89,5kg ! 😉

Il aura donc fallu attendre la 3ème édition pour pouvoir prendre le départ (la première a été raté à cause d’une entorse du genou, la deuxième à cause d’un changement de calendrier de la date de course incompatible avec ma préparation) de l’Oxytrail. C’est déjà une petite victoire d’être là en forme avec deux jambes qui ne couinent plus.

Le départ est annoncé à 10h, j’arrive à 9h à la grille du parc où m’attendent mes deux compères venus me supporter dans mon défi du jour ! Ils sont prévenus, ils ne battront pas leur RP aujourd’hui 🙂 mais pour moi c’est super cool d’avoir deux pros pour me conseiller et me supporter tout au long de la course. P1100916

Il fait déjà un bon 25°C en plein soleil sur la zone de départ … alors avant d’aller m’échauffer un peu à l’ombre des arbres du parc, je me décide d’enfiler ma genouillère et mes booster. Je ne vais pas avoir froid aux jambes mais comme je crains la chaleur, je préfère assurer une bonne circulation sanguine au niveau des jambes.

Un petit coup de flotte, un deuxième, un pipi, un autre pipi …. le départ approche et je ne ressens aucune tension. Je suis bien, content d’être là et prêt à souffrir. Objectif entre 1h30 et 1h45 !

Le départ est donné à l’heure pile dans une ambiance de folie avec musique à fond et speaker sous exta, nous sommes plus de 1.300 à prendre le départ du 13 km sur les 3.216 Oxy’Traileurs présents ce dimanche 28 juin.

Les premiers kilomètres sont tranquilles, entre les 2 petits bouchons du départs et la partie sur les bords de Marne, le rythme est bon, on est dans le tempo des 7 minutes au kilomètre.

P1100919

Ensuite les choses se compliquent avec la montée du parc du château de Champs-sur-Marne avec notamment des portions en plein soleil. Il fait chaud, il fait soif, le premier ravito prévu devant les grille du château va être le bienvenu ! Mais là c’est le drame … Pas d’eau ! NO WATER ! A moins d’un kilomètre du siège social de NESTLE !

P1100933

Heureusement mes deux anges gardiens sont partis avec leurs petites bouteilles et les deux gorgées que je prends me font le plus grand bien …surtout que le prochain ravito est dans 4km ! Là je regrette un peu de ne pas être partie avec mon petit gilet d’hydratation ! M’enfin je m’accroche et on rentre dans les bois du Val Maubuée … de l’ombre enfin !

J »étais imaginé avant la course que sur cette portion ombragée, j’allais pouvoir refaire un peu de jus mais non j’ai subi et le chrono s’est emballé avec des kilomètres à plus de 8 minutes. Je sais bien que je ne joue pas ma qualification au JO de RIO mais ça fait mal au moral et la chaleur ne rend pas les choses plus faciles.

Heureusement au 7ème kilomètre, on découvre un ravito avec de l’eau !!! Ah ça fait un bien fou. J’asperge même ma casquette histoire d’en profiter un maximum avant d’attaquer la deuxième partie de la course : la descente vers l’arrivée !

Là-aussi avant la course, je m’étais imaginé que la deuxième partie de course plus roulante sur le papier, serait idéale pour faire tourner les jambes plus vite sans forcer mais c’était sans compter sur les petites surprises mises en place par l’organisation de course. Je savais déjà qu’il y aurait au 10ème kilomètre, les marches de l’amphithéâtre mais bien avant il y a eu une descente de talus bien raide et bien casse-patte et une bonne descente dans l’herbe bien casse-cuisse juste avant … Résultat : impossible de faire tourner les jambes plus vite et surtout de poser mon rythme sur cette deuxième partie de course. Je prends cher, j’ai chaud, je peine, j’avance quand même avec les encouragements de mes deux camarades qui moulinent devant comme deux gazelles en goguette.

P1100926

Le dernier ravito avant l’arrivée, est l’occasion de boire de nouveau, de faire une dernière pose avant l’arrivée. Reste 2 kilomètres et je sais que ça ne va pas être simple. Il me faut déjà faire une croix sur les 1h30, je le savais déjà depuis quelques kilomètres mais là c’est clair. Il va même falloir s’arracher pour rentrer dans le créneau que je me suis fixé …

P1100957

Je repars avec l’objectif de faire moins de 1h40 … ce qui pour moi est toujours un vrai défi à ce moment là de la course. La fin du parcours nous ramène sur les bords de Marne, on longe le siège social de NESTLE puis retour dans le parc de Noisiel pour la montée finale vers l’arrivée. Oh que c’est raide ! Cette dernière montée de 500m est un vrai supplice mais à l’énergie et avec les encouragements des spectateurs, j’arrive à m’arracher à la gravité terrestre et relancer une petite foulée de mammouth ! Yes ! La dernière ligne droite, le soleil, la musique, les spectateurs, ma petite famille …. la ligne d’arrivée : 1h 39min 59 secondes !

P1100970

Voilà c’est fini ! Enfin ! J’ai chaud, j’ai soif, mon fils Sacha ma rejoins, je lui mets ma médaille autour du coup en l’encourageant à aller au bout de ses efforts … que ça finit par payer ! 😉

La mécanique a suivi, pas de bobo à déclarer, ça ne couine pas trop et c’est une excellente nouvelle. Une petite pause boisson au ravito et retour maison avec la satisfaction toute relative d’une première fois délicate. Pas de miracle. La chaleur n’est pas mon alliée et je pense déjà à la suite avec les températures d’automne et l’hiver qui vont revenir …

Avant ça, présentement …. c’est l’heure de l’apéro … alors direction la maison ! 😉


Statistiques de course : pas de miracle 😉

Statistiques_course

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s